Histoire





Comment le jumelage entre Stadland et le District du Petit Caux est né, jumelage dont on a pu célébrer récemment le vingtième anniversaire ?

Historique du jumelage

Depuis1983 la commune de Stadland a essayé de mettre sur pied un jumelage avec une ville française. Après quelques échecs le comité Normandie-Basse Saxe lui propose le «District du Petit Caux», près de Dieppe, en Normandie.
Fin mars 1988 le conseil municipal de Stadland délibère. En août 1988, une lettre, arrivant de France de façon imprévue, invite les membres du conseil et de l’administration de Stadland à visiter le District. Ainsi, début du mois de septembre, le maire M. Wilhelm KNUPP, son adjoint M. Gerold BARTELS, le chef du groupe social-démocrat, M. Horst STEENKEN, les conseillers municipaux M.Karl-Gerd PADEKEN et Mme Mathilde EHLERS (chrétiens-démocrates), M.Jürgen JANSSEN (Verts) et le directeur administratif M. Werner SCHILO se mettent en route vers la Normandie.
Ils prennent le train de nuit qui les conduit de Brême à Paris, pour ensuite changer à Paris en direction de Dieppe.
A la gare, un petit groupe d’hommes et de femmes les attend.

Dès cette première visite, ces personnes des deux nationalités deviennent vite amis.
Un mois plus tard seulement, un avion atterrissant à Brême amène la délégation française qui sous la direction du président du District, M.Michel FROMENTIN, visite, à leur tour, la commune de Stadland. «A présent, je suis sûr que notre jumelage se réalisera», écrit M.FROMENTIN à son homologue allemand.
Au printemps de 1989, on organise le premier échange scolaire. Une classe de l’école primaire de Penly, venue à Rodenkirchen, y passe de belles journées. Peu après, des élèves de Rodenkirchen sont accueillis cordialement en France.
Suite à l’enthousiasme qui a saisi les gens de Stadland, plusieurs cours de français très fréquentés ont lieu. Même pour les gens qui, d’habitude, n’ont pas le temps de le faire, un cours flash leur donne l’occasion de s’initier à la langue française. Un des participant était le directeur administratif, M.SCHILO.
En octobre 1989 a lieu la première «Schnupperfahrt» («tour de renifle», voyage de découverte) au District du Petit Caux. Environ 50 participants sont hébergés dans un hôtel de Dieppe, pour la première et la dernière fois – après cela, c’est toujours en famille qu’on reçoit les visiteurs allemands.